Course d’obstacle : un sport à part entière.

Parlons peu, parlons bien, parlons Courses d’obstacles. Le terme, et sport, course d’obstacle, est encore assez flou pour beaucoup de monde à l’heure actuelle. Aujourd’hui des évènements majeurs comme le Mud day, la Spartan Race ou Tough Mudder, permettent d’éclaircir le sujet dans l’esprit de chacun mais voici un premier article qui va vous permettre de comprendre un peu mieux le concept des courses d’obstacles.


L’OCR, un sport qui a de l’avenir.

Dans course d’obstacles, il y a deux choses « Course » et « obstacles ». Vous faites le lien ? Non ? Bon je t’expliques un peu mieux.

La course d’obstacle en français et aussi appelée OCR : Obstacle Course Racing est un sport inspiré directement du célèbre parcours du combattant qui se développe depuis quelques années. En effet on recense les premières courses dans les années ’80 en Royaume-Unis mais un développement très importants du nombres de courses et de fidèles du grand public entre 2010 et 2012.

La course d’obstacle s’adapte à tout les profils, de part la distance, les obstacles et les pénalités ! Oui, oui, pénalités. Pour les obstacles racers aguerris et notamment sur les Spartan Race, si tu échoues au franchissement d’un obstacle c’est 30 burpees.

Un Obstacle racer peut courir seul ou en équipe, il y a d’ailleurs une augmentation du nombres d’équipes et d’associations lié à la course d’obstacle assez importantes c’est derniers temps, comme OCR France, TR1BE OCR, Spartan Lyons,…


Les distances

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin », cet adage fonctionne également dans le cas de la course d’obstacle, à la fois littéralement mais également dans le défi qu’il soulève : aller plus loin seul en se dépassant à chaque course, à chaque obstacle.
Tu ne cours pas sur de longues distances ? Il te faudra au moins être capable de courir sur 5km dans le cadre d’une course d’obstacle.

Oui il y a une distance minimum, en revanche il n’y a pas vraiment de maximum…  Il y a tout de même des distances qui reviennent assez régulièrement notamment entre 10 et 15km.


Les obstacles

Les obstacles rendent une course plus ou moins complexe, il est impossible de vous les citer un par un ainsi je me contenterais de parler de donner des exemples. Les obstacles changent selon chaque course et prennent différentes formes :

Vous n’éviterez surement les célèbres Ramping sous des barbellés, le monter de corde et les Monkey bars.

Les obstacles permettent également à une course de définir sa complexité et son originalité avec chaque années et nouveaux obstacles toujours plus originaux et difficile à franchir.

Je réserverais certains articles aux obstacles les plus importants et impressionnants.


Quelques noms

Laissez-moi vous donnez quelques noms et n’hésitez pas à faire un tour sur leur site pour plus d’informations.

Le Mud Day : Site officiel

La Spartan Race : Site officiel

Though Mudder : Site officiel – Non présent en France

spartan race castellet

Olympus beast

 

© Tout droit réservé

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s